GIMP 2.8 débuter en retouche photo et graphisme libre


Le 20 juin 2013 paraissait le livre « Gimp 2.8 débuter en retouche photo et graphisme libre » écrit par Dimitri Robert et édité par Eyrolles. À noter le passage à la couleur ! Voici ce que vous y trouverez.Vous trouverez ce livre dans les librairies spécialisées, les supermarchés de la culture, sur la librairie en ligne d’Eyrolles et même sur Amazon. Il vous en coûtera 22 € (ou 20,90 € avec la réduction de 5% permise dans le cadre du prix unique du livre).

Extrait de l’avant-propos.

Que trouverez-vous dans ce livre ?

Couverture de Gimp 2.8, débuter en retouche photo et graphisme libreSi vous avez lu l’une des précédentes éditions, le passage à la couleur devrait vous enchanter autant que moi lorsque j’ai appris la nouvelle. Quel plaisir de pouvoir vous montrer des photos en couleurs, et quel soulagement de ne plus avoir à travailler les contrastes pour faire apparaître ce que les niveaux de gris avaient gommés !

Mais ce changement n’est pas le seul. Sept ans se sont écoulés depuis la première version de ce livre. En le relisant, je me faisais régulièrement la réflexion que ce que j’avais écrit à l’époque (même si certains passages furent rafraîchis, enrichis au fil des trois rééditions) était aujourd’hui dépassé. Loin de moi l’idée de renier les éditions précédentes ! En sept années, j’ai eu le temps d’animer nombre d’ateliers et de formations sur Gimp, qui m’ont apportés nombre de retours de la part de débutants. Cette expérience acquise m’a amené à revoir entièrement la façon de présenter Gimp et son utilisation.

Le livre que vous tenez entre les mains n’est pas une simple mise à jour de l’édition précédente, mais une réécriture quasi complète. Bien sûr, il reste quelques passages issus du passé, mais la majorité du contenu est nouvelle. Ceci au prix d’un recentrage sur les bases de Gimp.

Les deux bases, selon moi indispensables pour être à l’aise avec Gimp, sont les sélections et les calques. Elles sont détaillées dans les chapitres 5 et 6, avec le but avoué de vous permettre de les maîtriser. À la lecture de ces deux chapitres, sélections, calques et masques ne devraient plus avoir de secrets pour vous, vous ouvrant les voies de la retouche d’images et du photomontage.

Mais avant cela, le chapitre 4 vous permettra réellement de débuter avec Gimp, avec des opérations de base telles que redimensionner, pivoter, recadrer, déplacer puis enregistrer et exporter vos œuvres.

Le chapitre 7 est consacré à l’insertion de textes dans vos images, tout en ouvrant des pistes créatives qui peuvent être appliqués autrement qu’avec du texte.

Dans le chapitre 8, vous apprendrez comment utiliser les outils de peinture et de remplissage. Gimp 2.8 améliore les possibilités d’exprimer son art pictural, notamment grâce aux dynamiques de brosses. Mais les outils de peinture peuvent avoir d’autres usages que la peinture artistique et une bonne connaissance technique vous aidera pour les calques et les sélections.

Les outils de transformation ne bénéficient pas d’un chapitre dédié, mais sont abordés rapidement dans d’autres chapitres. Les outils de couleur sont les grands perdants de cette restructuration. Mais, comme toute notion non détaillée, vous en trouverez une présentation rapide dans le chapitre 3, consacré à l’interface de Gimp.

Le chapitre 2 vous guidera dans l’installation de Gimp et d’éventuelles extensions, porteuses de fonctionnalités supplémentaires.

Enfin, le premier chapitre est totalement nouveau. Il aborde des notions essentielles lorsque l’on travaille avec des images numériques : dimensions, résolution, couleurs (RVB, CMJN), formats d’image, etc. Il replace également Gimp dans une chaîne graphique entièrement libre et montre la nécessité d’utiliser conjointement d’autres logiciels tels qu’Inkscape (dessin vectoriel) et Scribus (publication assistée par ordinateur), selon l’objectif que vous vous fixez.

Questions fréquemment posées (FAQ)

Nouveauté de cette édition, l’annexe G propose une liste de questions que vous vous posez irrémédiablement, ces petits détails qui pourrissent la vie du débutant et dont on ne trouve la solution dans aucun tutoriel. Cette liste de questions ne saurait être exhaustive, donc, n’hésitez pas à poser les vôtres qui enrichiront la prochaine édition.

Captures d’écran animées

J’ai aussi innové avec des captures d’écran animées, pour illustrer certains tutoriels pas-à-pas. Comme le papier a tendance a être un peu statique, cela donne ceci (tutoriel sur l’utilisation des ciseaux intelligents) :

Tutoriel détourage avec les ciseaux intelligentsVous trouverez du contenu relatif à GIMP ici-même (mot-clé gimp) et sur LinuxGraphic. Les photos utilisées dans le livre sont publiées sous licence libre (CC By-SA) sur ma galerie Piwigo.