Modifier un document PDF vectoriel et texte


Deux logiciels libres peuvent modifier le contenu d’un document PDF : Inkscape et OpenOffice.org Draw. Dans les deux cas, vous ouvrez le document comme un document existant (Fichier → Ouvrir), pas besoin de passer par une importation.

Inkscape pose plusieurs questions avant l’ouverture du document. Tout d’abord, il vous demande quelle page vous voulez éditer. En effet, Inkscape est un logiciel de dessin vectoriel, où la gestion multipage n’est pas une nécessité.

Les plus importantes sont les deux dernières. Cocher « Remplace les polices du PDF par les polices installées dont le nom est le plus proche » vous assure d’afficher du texte, même si vous ne possédez pas la bonne fonte. En revanche, le rendu sera altéré. Ne pas cocher cette case permet l’utilisation de la fonte d’origine, si elle est incorporée (même partiellement) ou si vous l’avez.

L’option « Incorporer les images » est vivement conseillée, si votre document en comporte.
Attention, certains textes peuvent être sous forme d’image (voir le formulaire Cerfa qui est le résultat d’un scan du formulaire papier suivie d’une réorganisation par blocs).

Une fois la page ouverte dans Inkscape, il va falloir s’y retrouver dans le méandre des groupes d’objets qui peut varier fortement selon le logiciel ayant produit le PDF. Voyez refcard.fr.pdf comme exemple d’imbrication exagérée de groupes. Il va falloir dégrouper les blocs où se situent les éléments que vous voulez modifier.

L’éditeur XML (menu Édition → éditeur XML) vous sera d’un grand secours pour comprendre la structure de la page.

Pour la modification de texte, vous risquez d’être confronté à des comportements bizarres en supprimant ou ajoutant des caractères. Inkscape voit généralement chaque caractère avec un crénage manuel qui lui est propre. Sélectionnez tout le texte que vous voulez modifier et supprimez le crénage manuel (Texte → Retirer les crénages manuels).

Une fois vos modifications effectuées, vous pourrez enregistrer votre page au format PDF.