Scribus – réaliser une table des matières


Créer une table des matières avec Scribus n’est pas aussi intuitif qu’avec un traitement de texte, mais c’est possible. Une fois que l’on a assimilé le fonctionnement, la pratique devient aisée. Voici comment faire.

Note : cet article a été écrit 24 mars 2013, il date donc beaucoup. La technique fonctionne toujours. Cependant, j’ai écrit un script Perl pour générer une table des matières d’une autre façon. En attendant mieux dans une future version de Scribus.

Un cadre pour la table des matières

La table des matières a besoin d’un cadre dédié pour être affichée. Créez un cadre de texte et donnez-lui un nom pertinent (« cadreTDM » par exemple). Pour renommer un cadre, passez par la fenêtre des Propriétés puis l’onglet X, Y, Z ou par la fenêtre Plan du document.

Nom du cadre

Pour le texte contenu dans ce cadre, vous devez également définir un style de paragraphe. Dans un premier temps seul le nom compte, nous l’affinerons par la suite.
Appelons-le « TDM ».

Définir un style de paragraphe

 

Définir la table des matières

Dans les propriétés du document, vous devez définir un attribut qui reliera la table des matières et les différents cadres porteurs d’une information à y intégrer. Cela se fait via Fichier → Réglage du document → Réglage du document (en l’occurrence, l’onglet porte le même nom que la fenêtre).

Définir un attribut dans le document

 

Toujours dans la fenêtre Réglage du document mais dans l’onglet Table des matières et index nous pouvons maintenant définir la table.

Définir la table des matières

Commencez par lui donner un nom dans le champ juste au-dessus du bouton Ajouter.
Ce dernier l’ajoute à la liste.

Définissez ensuite l’attribut, le cadre de destination et le style de paragraphe avec ceux créés précédemment.

Choisissez également la position du folio (numéro de page). Sachez que le folio sera séparé du titre par une tabulation. Nous exploiterons cette caractéristique via le style de paragraphe.

Ajoutez une entrée dans la table

Sélectionnez un cadre de texte contenant un titre que vous voulez faire apparaître dans la table des matières puis éditez ses attributs (clic droit puis Attributs).

Ajoutez un attribut. Renseignez le nom (« TDM » faisant ainsi le lien avec la table des matières) et la valeur (le titre que vous souhaitez faire apparaître dans la table des matières).

Ajouter une entrée

Faites ainsi pour chacune des entrées que vous souhaitez faire apparaître.

Notez que le cadre porteur de l’attribut n’est pas forcément un cadre de texte.

Note Contrairement à un traitement de texte, la génération automatique d’une table des matières ne se base pas sur les styles de titres, mais sur un attribut fixé au niveau d’un cadre.

Générez la table des matières

Pour générer automatiquement la table des matières dans le cadre « cadreTDM » utilisez le menu Extra → Générer la table des matières. Vérifiez ensuite le résultat sur le cadre « cadreTDM ».

Premier essai de table des matières

Ce cadre de texte reste toutefois modifiable et rien ne vous empêche de rajouter la mention « Table des matières ». Attention, à chaque fois que vous la générez, cette opération efface tout le contenu.

Peaufinez le style « TDM »

Si vous optez pour un folio en fin de ligne dans la table des matières, vous risquez d’être déçu au premier abord.

Deuxième essai, folio à la fin
Il faut donc modifier le style de paragraphe pour forcer les points de tabulation.

Dans les paramètres du style « TDM » créez un point de tabulation à environ un centimètre du bord droit du cadre « cadreTDM » (si votre cadre fait 10 cm de large, placez la tabulation à environ 9 cm). Définissez également ce point comme centré, cela aura pour effet de centrer le texte qui suit, même si le style indique autre chose.

Régler les tabulations

Ce qui, une fois appliqué, produit ceci :

Alignement correct des folios